top of page

Disque d'or : histoire et origine de cette récompense

Depuis les années 1940, les disques d'or sont devenus un symbole de réussite pour les artistes et les labels de musique. Décernés pour l'atteinte d'un certain nombre de ventes d'albums, ils ont récompensé des artistes aussi variés que Johnny Hallyday, David Bowie ou encore Rihanna. Mais d'où vient exactement ce prix qui, aujourd'hui encore, est considéré comme l'une des plus grandes récompenses pour les musiciens ? Dans cet article, nous allons explorer l'histoire et l'origine du disque d'or, ainsi que son importance au sein de l'industrie musicale.


Disque d'or : histoire et origine de cette récompense
Disque d'or : histoire et origine de cette récompense

L'origine du disque d'or


Le disque d'or est une récompense internationalement reconnue pour les artistes de musique et autres professionnels de l'industrie musicale. Depuis sa création, le disque d'or est devenu l'un des plus grands honneurs à recevoir en musique et est considéré comme un symbole prestigieux pour les artistes. Mais quelle est l'origine du disque d'or et comment a-t-il évolué au fil des années ? Le premier disque d'or a été décerné en 1958 par la Recording Industry Association of America (RIAA). La RIAA est une organisation commerciale qui représente les intérêts des maisons de disques aux États-Unis.


Ces disques étaient très chers et n'ont donc pas été fabriqués en grande quantité. Au lieu de cela, la RIAA s’est contenté de décerner des certificats aux artistes qui avaient vendu plus de 50 000 exemplaires en guise de récompense. Cependant, à mesure que l’industrie musicale s’est développée, la RIAA a commencé à fabriquer des copies plus abordables du disque en alliage métallique (plaqué or) qui sont encore utilisés aujourd’hui. Ces copies peuvent être produites à un prix beaucoup plus abordable et sont ainsi plus faciles à offrir aux artistes.


Depuis 1958, le nombre total de copies vendues requises pour obtenir un disque d’or a changé à plusieurs reprises. Actuellement, un album doit vendre 500 000 exemplaires pour obtenir un disque d’or tandis qu’une chanson doit en vendre 1 million pour recevoir le prix. De plus, certains pays ont leurs propres normes et critères pour déterminer qui a qui offrir un disque de platine et combien de copies doivent être vendues avant qu’un artiste ne soit reconnu.


Cependant, le but reste le même : récompenser les artistes dont les œuvres ont eu du succès et encourager ceux qui aspirent à connaître leur gloire. Le fait que le concept du disque d’or soit toujours populaire après plus de 60 ans montre bien combien il est pris au sérieux par l’industrie musicale. Le prix représente beaucoup plus qu’un simple objet ; c’est une reconnaissance du travail acharné et du talent dont font preuve les artistes qui ont une portée mondiale touchant le cœur de millions de personnes partout sur la planète.


Ce que représente le disque d'or !


Il est le symbole de l’accomplissement et du succès d’un artiste. Cette distinction est reconnue et appréciée à travers le monde entier. En France, tout a commencé en 1954 lorsque le Syndicat des Disques (SNEP) a décidé de récompenser les artistes et les maisons de disques pour les ventes d'albums et de singles. Cette année-là, des disques en or ont été remis aux artistes et aux maisons de disques pour la première fois.


Ces disques en or ont été remis pour marquer les ventes exceptionnelles. Depuis lors, le SNEP a continué à récompenser les succès commerciaux des artistes avec des disques d'or pour marquer leurs efforts. Le SNEP décerne différents types de disques d'or selon le nombre de copies vendues.


Le plus grand succès est celui qui atteint 500 000 exemplaires vendus d'un album ou d'un single. Cela peut paraître beaucoup, mais cela prouve que l'artiste a eu un impact significatif et durable sur la musique. Une fois qu’un album ou un single atteint ce seuil, il est automatiquement certifié « Disque d’Or » par le syndicat des Disques. Les albums et les singles certifiés Disque d'Or sont très appréciés par les fans et reconnus par l'industrie musicale comme une réalisation prestigieuse. Ils sont considérés comme un symbole du succès commercial et une preuve de talent pour tous ceux qui y ont contribué : producteur, compositeur, chanteur...


De plus, les disques d'or sont également très recherchés par les collectionneurs, car ils représentent une partie importante de l'histoire du disque et du rock 'n' roll en général.




30 vues0 commentaire
bottom of page